Menu Fermer

Maite Sant

Bio : Artiste de 24 ans, autodidacte, Maite Sant semble avoir toujours dessiné.

A l’envie et avec facilité. Sans aucune prise de conscience, elle enchaîne les croquis et portraits. Au lycée, on lui reproche d’ailleurs d’être trop figurative, comme un argument incontestable d’échec artistique…

Elle s’oriente alors vers un parcours littéraire, à La Sorbonne, puis se dirige vers une école de graphisme où elle apprend à combiner les univers modernes et classiques, à casser les codes. Pourquoi ne pas emprunter ces ponts imaginaires entre la peinture, le graphisme et la publicité ?

Est-il possible d’admirer les plafonds des églises, comme l’art contemporain ? Angelico comme Rero ? Sa réponse est oui !

La révélation aura lieu lorsqu’elle découvre les dessins d’Ernest Pignon Ernest. Une référence commune à beaucoup d’artistes, certes, mais qui la bouleverse, comme aucun autre. Dessiner ne sera plus pour elle un acte inconscient mais volontaire, un acte de création en pleine conscience.

Jeune artiste, son univers est pourtant déjà riche et très personnel. Maïté Sant peint des histoires, mais il vous faudra prêter attention à ses toiles, à la matière, aux typographies, pour en trouver les clés. Et s’il faut trouver une démarche commune à ses différents univers, ce serait probablement la dualité des choses. 

Entre divination, spiritualité, ou histoire médiévale, ces thèmes inspirent l’approche artistique de l’artiste.

Maite Sant ne cherche pas à créer des oeuvres simplement contemplatives. Elle cherche à créer, à travers ses peintures ou tout autres formats, des supports qui se transformeraient en des objets protecteurs que les gens disposent ensuite chez eux. Les oeuvres deviennent ainsi des passages vers un voyage, une thérapie, un objet de stimulation ou de réflexion constante.

Elle investit ainsi tout son savoir faire mais surtout, ses émotions, ses sentiments, et sa personnalité. C’est une démarche très intime. Elle souhaite que les gens puissent se retrouver dans son art, que chacun y perçois quelque chose de personnel.

Maite Sant : «J’aime faire référence à ce passage de La voie du Tarot, un livre écrit par Alexandro Jodorowski. L’artiste se questionne sur l’étude du Tarot . « Je lui (au tarot) demandais : « À quoi me sert cette étude ? Quel est le pouvoir que tu peux me donner ? » J’imaginais que le Tarot me répondait : « Tu dois seulement acquérir le pouvoir d’aider. Un art qui ne sert pas à guérir n’est pas un art ».

Les évènements Hiya! de cet artiste

RÊVØLT

À partir du 13 avril 2018, HIYA! rassemble le temps d’un week-end sa communauté afin de partager un moment fort. Artistes, collectionneurs, influenceurs et médias sont invités à découvrir l’univers HIYA!

Lire la suite

maïte sant

Artiste de 24 ans, autodidacte, Maite Sant semble avoir toujours dessiné.

A l’envie et avec facilité. Sans aucune prise de conscience, elle enchaîne les croquis et portraits. Au lycée, on lui reproche d’ailleurs d’être trop figurative, comme un argument incontestable d’échec artistique…

Elle s’oriente alors vers un parcours littéraire, à La Sorbonne, puis se dirige vers une école de graphisme où elle apprend à combiner les univers modernes et classiques, à casser les codes. Pourquoi ne pas emprunter ces ponts imaginaires entre la peinture, le graphisme et la publicité ?

Est-il possible d’admirer les plafonds des églises, comme l’art contemporain ? Angelico comme Rero ? Sa réponse est oui !

La révélation aura lieu lorsqu’elle découvre les dessins d’Ernest Pignon Ernest. Une référence commune à beaucoup d’artistes, certes, mais qui la bouleverse, comme aucun autre. Dessiner ne sera plus pour elle un acte inconscient mais volontaire, un acte de création en pleine conscience.

Jeune artiste, son univers est pourtant déjà riche et très personnel. Maïté Sant peint des histoires, mais il vous faudra prêter attention à ses toiles, à la matière, aux typographies, pour en trouver les clés. Et s’il faut trouver une démarche commune à ses différents univers, ce serait probablement la dualité des choses. 

Entre divination, spiritualité, ou histoire médiévale, ces thèmes inspirent l’approche artistique de l’artiste.

Maite Sant ne cherche pas à créer des oeuvres simplement contemplatives. Elle cherche à créer, à travers ses peintures ou tout autres formats, des supports qui se transformeraient en des objets protecteurs que les gens disposent ensuite chez eux. Les oeuvres deviennent ainsi des passages vers un voyage, une thérapie, un objet de stimulation ou de réflexion constante.

Elle investit ainsi tout son savoir faire mais surtout, ses émotions, ses sentiments, et sa personnalité. C’est une démarche très intime. Elle souhaite que les gens puissent se retrouver dans son art, que chacun y perçois quelque chose de personnel.

Maite Sant : «J’aime faire référence à ce passage de La voie du Tarot, un livre écrit par Alexandro Jodorowski. L’artiste se questionne sur l’étude du Tarot . « Je lui (au tarot) demandais : « À quoi me sert cette étude ? Quel est le pouvoir que tu peux me donner ? » J’imaginais que le Tarot me répondait : « Tu dois seulement acquérir le pouvoir d’aider. Un art qui ne sert pas à guérir n’est pas un art ».

MAÏTE SANT

tv hiya
Lire la vidéo
shop hiya acheter oeuvre street art
Maite Sant
€650.00
Maite Sant
€500.00
evenement street art

13.04.18