pixel
Now Reading
LES CULTURES URBAINES POUR REPARER LE MONDE

LES CULTURES URBAINES POUR REPARER LE MONDE

Les pressions sont immenses pour reprendre le cours des évènements « as usual ». Il faut nous révolter contre ces pouvoirs académiques et verticaux qui tirent le monde vers le bas. Les cultures urbaines sont une puissante source d’inspiration et d’expérience pour nous hisser à la hauteur de ces défis que le XXIem siècle nous lance. Le multiculturalisme et la créativité seront les grandes clés de cette transformation qui vient.

Bonjour à tou.te.s. Le monde est en colère. De à Hong Kong en passant par Beyrouth ou Minneapolis, les populations descendent dans la rue pour demander des comptes, s’insurger contre les montées des inégalités, le racisme et un monde toujours plus injuste. Chacune de nos actions est sous surveillance et alimente une énorme machine à cash au profit de quelques entreprises privées dont nous ne connaissons même pas l’existence. Secret. Silence. Les principes élémentaires de la démocratie sont bafoués et nous nous enfonçons dans un monde ou triomphe l’individualisme, le pouvoir débridé des grandes entreprises, l’austérité économique, l’explosion de la surveillance.

La crise du Covid-19 a réveillé une réalité pleine de bon sens : notre interdépendance. Nous ne sommes rien sans les autres. N’est-ce pas les populations les plus fragiles économiquement, les invisibles qui s’entassent dans les transports pour faire tourner les hôpitaux et les services vitaux ? Que serions-nous sans eux ? Rien. Une claque pour les promoteurs de ce monde sans âme où une minorité est programmée pour rafler la mise à tous les niveaux dans une logique Moyenâgeuse. C’est tout un système qui pendant quarante ans a creusé les inégalités et a saccagé les rapports sociaux qui arrive à son point de rupture. Nous nous retrouvons au bord de la route avec la gueule de bois dans une société désincarnée, sans boussole, sans repères et il nous faut de toute urgence redéfinir les liens sociaux, la solidarité, les valeurs de partage, nous interroger collectivement sur ce qui fait de nous des êtres humains.

Les pressions seront immenses pour repartir « comme avant » reprendre le cours des évènements « as usual ». Il nous appartient de changer le décor, de nous révolter contre ces pouvoirs académiques et verticaux qui tirent le monde vers le bas. Les cultures urbaines sont une puissante source d’inspiration et d’expérience pour nous hisser à la hauteur de ces défis que le XXIem siècle nous lance et auxquelles les institutions ne savent plus répondre : la complexité, le multiculturalisme, l’abolition des frontières. Le monde n’est pas à deux dimensions comme on nous l’enseigne trop souvent, il est à l’image de la rue, un lieu multi, pluri, cosmoculturel ou rien ne nous appartient vraiment. Un monde ou tout n’est qu’emprunt, refondation à l’image de ces artistes qui remixent, détournent, associent, parfois dans la rage et dans l’excès mais toujours en valorisant la joute, le défi, le respect. Les cultures urbaines sont un reflet de la nouvelle intelligence dont le monde a tant besoin pour affronter les forces de la mondialisation dans leur diversité et leur richesse. 

Jamais nous n’avons eu autant besoin de brasser les idées pour nous connecter à la nouvelle réalité plurielle de nos existences. Face au conservatisme et la consanguinité qui rendent le monde chaque jour plus bête et plus obscur, le multiculturalisme et la créativité seront les grandes clés de la transformation qui vient : « Comprendre les autres cultures pour en faire [sa] propre culture ». Faisons de notre environnement un vaste sampling, favorisons le métissage artistique, culturel, social pour transcender les clivages et faire émerger les voix discordantes. Faisons tomber les barrières identitaires pour déployer notre audace et réparer le monde avec l’espoir toujours plus fondé de retrouver notre dignité.

Scroll To Top