pixel
Now Reading
Quand les langues du rap se délient !

Quand les langues du rap se délient !

Le rap français a garder en son cœur un noyau contestataire (La mixtape sachant dire non) .
Une voix pour les minorités, les opprimés, les délaissés (1130 contre le racisme)…
Cette voix restée indomptable a accompagnée depuis les prémices tous les soulèvements, toutes les émeutes (Qu’est ce qu’on attend pour foutre le feu d’NTM).
Elle s’est battue contre la censure et l’omerta (16’30 contre la censure) Elle s’est levée contre l’injustice (Balance ta bavure ),
le racisme d’état et la gestion coloniale des banlieues (France Afrique de Youssoupha, Musique nègre, lettre à la république de Kery James).

Elle a défendue l’égalité, la liberté (Shurik’N ).
Les victimes de crime de guerre comme le (peuple palestinien), les gilets jaunes au moment où la répression s’est abattue sur la population (D1st1).
Le rap est une voix non alignée, une voix d’opposition, une voix politiquement incorrecte. (Révolution de Tovaritch) (Politiquement incorrect de El Matador) la liste des artistes engagés est longue et ne cesse de s’agrandir ( Davodka, Dooz Kawa, Le Téléphone Arabe…)
En un mot comme l’a dit Lino dans “je boxe avec les mots” : “Qui prêtant faire du rap sans prendre position”.

Pendant la pandémie, elle a su relater le présent en temps réel, toujours avec poésie et authenticité, toujours du coté des oubliés CNN199, Urgences Musicales.


Aujourd’hui, alors que la totalité du spectre des grands médias imposent un discours unique, une pensée unique suivit d’injonctions féroces sur la question du pass sanitaire, alors que les mobilisations dans les rues de France prennent un ampleur inédites pour un mois d’août, certains rappeurs prennent déjà position envers et contre tous. (Akhenaton, Rocking squat, Keny Arkana, Horacheck, Rohff…)
Ce rap est la parole de ceux qui n’ont pas la parole et c’est cette parole là que nous relayons ici dans HIYA!
Je ne veux pas faire de politique, ma mission est artistique mais quand on voit tout le trafic, on ne peut pas rester pacifique (Rocking Squat).

Voici une petite sélection non exhaustive du rap contestataire du rap français des années 80 à aujourd’hui.

Photo de couverture : SHORE & VINCE Black Lines.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top