pixel
Now Reading
Visite touristique de Bali avec Kidney

Visite touristique de Bali avec Kidney

C’est septembre, c’est la rentrée, et vous vous dites que vous reprendriez bien un peu de palmiers après les grandes vacances. Hiya vous propose de découvrir Bali avec les photos des œuvres murales de Kidney.

Salut, Kidney, tu as 22 ans, tu vis à Bali et tu écris depuis 2011, pourquoi choisir ce nom ?

J’ai choisi mon nom accidentellement, j’aimais bien les lettres. La première fois que j’ai vu ce mot, c’était dans le dictionnaire lorsque j’étais à l’école, après je l’ai utilisé comme mon blaze pour le graffiti, mais il n’y a rien de particulier qui me lie à ce mot. C’est facile de s’en souvenir pour les gens.

Peux-tu nous dire comment tu as commencé l’écriture ?

J’ai débuté le tag comme un hobby, j’aime aussi dessiner. Et quand j’ai vu d’autres graffiti dans la rue, ça m’a semblait intéressant si moi aussi j’écrivais mon nom pour signaler que j’étais passé par là. C’est comme peindre sur les murs, j’ai commencé à le faire avec des couleurs et du style.

Dessinais-tu avant ?

Oui, j’aime dessiner depuis que je suis enfant.

As-tu étudié l’art à l’école?

Je ne suis jamais allé dans une école d’art, j’aime dessiner sur mon temps libre. Pour moi peindre c’est comme une méditation

Que recherches-tu lorsque tu crées des lettres ?

Je cherche seulement le support, peu importe ce que c’est, papier ou murs…et je commence à écrire. Parfois, si je vois un autre artiste peindre, ça peut me donner de l’inspiration.

Quelles sont tes inspirations pour tes lettres?

Je pense que je trouve l’inspiration à partir de tout, la vie de tous les jours, les choses qui nous entourent. Ça vient aussi spontanément parfois.

Vis-tu de ton art ?

Aujourd’hui j’ai de l’argent grâce à ma peinture oui. Mais en Indonésie être un artiste c’est encore sous-estimé donc c’est compliqué d’en vivre.

Comment le writing est venu à Bali ?

Il y a beaucoup de touristes qui viennent à Bali parce que c’est une île touristique célèbre, il y fait bon vivre. Les gens viennent ici pour les vacances et ils peignent aussi.

Processed with VSCO with c7 preset

Peux-tu nous dire quand et avec qui par exemple ?

De nombreux artistes étrangers connus sont venus grâce au Tropica Festival tel que Ewok, Askew, Sofles, Vans the Omega etc .. en 2018 j’ai été invité à un évent à Nusa Penida Bali avec le 1up crew également. Généralement quand ils invitent des artistes étrangers, ils appellent des locaux pour que tout le monde peigne ensemble.

Pensez-vous que les lettres ont des spécificités à Bali ou que tout a été dilué dans un grand style international ?

Je pense que les locaux utilisent toujours le style des internationaux comme une référence. Mais ça change, les artistes Indonésiens deviennent eux-mêmes des artistes internationaux, ils ont un bon style.

Processed with VSCO with c8 preset

Comment peux-tu décrire ce style ?

Tu veux dire mon style ou celui des locaux ? Je pense qu’à Bali la majorité fait du wild style ou de la 3D… Mais j’ai fait le choix d’un style simple avec un rendu qui claque, c’est pour ça que je préfère un style comme la calligraphie et les flow letters, peut-être que je suis le seul à faire ça ici. Bali est une petite île. Comme j’ai dit les gens viennent peindre ici en vacances. Parfois j’aime utiliser le style cartoon dans mes lettres. J’aime le writing, j’aime explorer des styles nouveaux.

Comment les autorités et les gens voient l’écriture ?

Je pense que c’est comme ailleurs, il y a ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas. Tout dépend du point de vue.

Si l’œuvre d’art crée un monde et que la vie imite l’art plus que l’art n’imite la vie, quel genre de monde voulez-vous que votre impulsion de peinture ?

Un monde de libre expression, chacun peut apporter son propre idéalisme. Quand le monde sera plein de nouvelles choses, peu importe ce que je fais, c’est plein de nouvelles choses donc ça peut être accepté par qui veut.

Pensez-vous qu’écrire ne modifie que l’espace ou la mentalité des gens, et comment le modifie-t-il ?

Processed with VSCO with c8 preset

Peut-être que ça remplit les blancs en d’autres choses plus intéressantes. Les gens regardent et après pensent différemment.

Avez-vous un mot pour la fin?

Je pense qu’être un writer c’est sympa. Le Hip-hop m’a changé. J’ai appris beaucoup avec la culture hip-hop. Ça crée des bonnes connections avec des gens.

Propos recueillis par Lady. K

Traduit par Sarah Gozzi

Crédit photo : Kidney

Plus de photos : https://www.instagram.com/ardikidney/?hl=de

Scroll To Top