pixel
Now Reading
Mode : cinq labels émergents à découvrir à la rentrée

Mode : cinq labels émergents à découvrir à la rentrée

Comme tous les mois, Hiya! chine pour vous la fine fleur de la création française au croisement de l’art et de la création responsable. Au programme : une collab’ autour du moto-cross, des basiques franco-marocains, des bijoux irréguliers et des pièces upcyclées.

Brillance

Brillance est une marque de skate qui s’inspire de la culture des sports mécaniques. Bien qu’originaire de Puteaux dans le 92, la marque a fait ses débuts au Japon, de la volonté de jeunes skateurs passionnés de voitures japonaises.

On retrouve les influences japonaises, françaises, du skate et des sports mécaniques dans leur nouvelle collaboration avec Crispy, un préparateur de motos vintages. Ils ont préparé ensemble une capsule « cross-bitume » (du nom des figures faites à moto, ou « rodéo urbain » en bon français) disponible tout le mois de septembre au Trinquet Village, une brasserie-guinguette du 16e arrondissement. On trouve donc dans la collection : un kit déco moto de Yamaha YZ 250F (et d’autres véhicules ) pour décorer votre bécane, un tee-shirt aux manche courte et un un long sleeve inspirés de l’univers motocross, un jersey doux et résistant, conçu pour la moto et une nouvelle pièce chaque semaine.

© Brillance

Anxious

Jeune marque marseillaise repérée chez Saison cet été, Anxious affiche une ambition très claire : celle de traduire la suffocation d’une génération engendrée par les craintes actuelles en alliant mode et design aux arts urbains et contemporains : la photographie, le rap, le cinéma, la peinture…“On tente de mettre les causes humanitaires et environnementales au cœur de nos messages et de prôner une convergence des luttes à travers des designs porteur de sens.” expliquent les deux créateurs sur leur site. Coton 100% bio, fabrication marseillaise et motivations écologiques et sociales : on dirait bien que c’est un sans faute.

© Anxious

Flore de Sermet

« J’imagine un vêtement pour qu’il embellisse le corps, quel qu’il soit, peu importe le sexe. J’ai envie que le vêtement révèle la personnalité de celles et ceux qui le portent. » déclarait Flore de Sermet au média Manifesto XXI en juin 2020. La créatrice imagine des pièces uniques upcyclées, entre le style post-punk et cowboy haute couture. Elle a développé sa marque entre Paris et Berlin, et se dit « fortement inspirée par la nature, l’humeur printanière et les peintures de la Renaissance ». Côté fabrication, Flore de Sermet conçoit tout elle-même dans son atelier (ce qui explique les pièces uniques) en recyclant des pièces de seconde main.

© Flore de Sermet

Anna Shelley

Anna Shelley, c’est le nom de cette créatrice de bijoux basée à Lille qui imagine des pièces irrégulières aux inspirations organiques. « Chaque pièce est unique, avec ses imperfections, ses irrégularités, ce n’est pas tout lisse. C’est réapprendre à voir le monde tel qu’il est, sans artifices » explique-t-elle. Shelley créée chaque pièce dans son atelier Lillois, à la main, et met un point d’honneur à concevoir des boucles d’oreilles les plus légères possibles pour pouvoir être portées toute la journée. Un point de salut dont beaucoup de marques devraient s’inspirer.

© Anna Shelley

Nitah

Pensée comme « un trait d’union entre le Maroc et la France », Nitah propose une sélection d’intemporels ultra-bien coupés, entre la mini-robe à bretelles fines et la combi-pantalon en lin pour aller bosser. Côté matières : du lin, du coton, du polyamide, des débardeurs tricotés à la main, avec l’indication du temps de travail qu’a nécessité sa fabrication. Point intéressant d’ailleurs sur le site, on trouve tout un tas d’informations qui manquent (trop) régulièrement lorsqu’on souhaite acheter un vêtement : lieu de fabrication, provenance du tissu, indications précise sur la coupe et les détails…

La nouvelle collection sortie en juillet, Lalla Takerkoust est un hommage à une une ville située dans la province de Marrakech qui abrite un lac. La collection incarne l’esprit de liberté et le déplacement des paysages urbains vers la nature. Mention spéciale pour les bijoux accessibles et intemporels.

© Nitah

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top