pixel
Now Reading
Plaquer son job, suivre l’actu et le procès du 13 novembre : quatre podcasts à écouter en octobre

Plaquer son job, suivre l’actu et le procès du 13 novembre : quatre podcasts à écouter en octobre

Chaque mois, Hiya! écoute, glane et repère des podcasts qui apportent un éclairage unique sur un fait d’actualité, de société ou une question sociale. En octobre, pêle-mêle, on comprendra pourquoi la société n’aime pas les pauvres, on suivra le « procès du siècle » avant de décortiquer nos envies de reconversion.

On inaugure en octobre une toute nouvelle rubrique de sélection de podcasts pour vous guider dans vos journées, pendant vos sessions cuisine, vos trajets et pour celleux qui le veulent, jusque dans la chambre à coucher.

Pour un tête-à-tête en immersion dans le procès du 13 novembre

Le Parisien consacre une série de podcasts au « procès du siècle », celui des attentats du 13 novembre 2015, à travers son émission Code Source. Dans le premier épisode, on assiste à l’ouverture du procès en découvrant les personnes impliquées et surtout le principal accusé. Mutique durant toute l’instruction, Salah Abdeslam semble enfin décidé à parler. 

Du récit en série du procès du 13 novembre jusqu’aux secrets de tournage du film Dune en passant par les coulisses de La Famille, une communauté religieuse secrète, Code Source s’immerge dans tous les sujets de l’actualité française. Sport, société, politique, culture…Tous les sujets sont passés au crible et le schéma narratif est bien ficelé. Chaque épisode nous immerge aux côtés du journaliste qui a enquêté sur le sujet ou d’un témoin et nous en offre un tour à 360° au micro de Jules Lavie, ex-présentateur de la matinale week-end de France Info.

Pour comprendre d’où vient la détestation des pauvres : “Salauds de pauvres” sur Programme B

“Salauds de pauvres”, la dernière enquête de Maëlle Diallo et Solène Moulin revient sur Programme B sur les raisons de la détestation collective de la pauvreté (et des pauvres) suite aux propos de Jean-Michel Blanquer sur les allocations familiales, que les familles pauvres dépenseraient en écrans plats. 

Vingt minutes par jour, cinq jours par semaine, dès 18 heures, Programme B décrypte l’actualité ou décortique une problématique de société. L’objectif, c’est de répondre aux questions qu’on se pose et de dévoiler des quotidiens souvent invisibilisés : combien gagne un dealer ? Qu’est devenu Jacky Bleunven, disparu alors qu’il était parti pour un tour du monde à pied ? C’est quoi, la vie d’un modérateur de contenus sur les réseaux sociaux ? Le programme, l’un des plus suivis de l’écurie Binge est présenté par Thomas Rozec (encore un ancien de France Info) passé rédacteur en chef de Binge Audio. 

Pour l’actualité accessible, claire et nette : Les actus du jour – Hugo Décrypte

Si les journaux télévisés, ça n’est pas trop votre truc, le podcast d’actualité d’Hugo Décrypte est une très bonne alternative. On vous conseille de tout simplement écouter l’actu du jour, mais on a été captivé par l’épisode du 22 septembre qui revient à la fois sur ce que cachent les concours Instagram, sur la politique de rémunération du gouvernement chinois de ses citoyens pour répandre des fake news et influencer leurs entourages ou encore sur ce gène de l’endométriose qui permettrait de mettre au point un traitement. 

Véritable JT audio – sans tour des marchés façon 13h de TF1 – mais avec les gros enjeux du numérique et des réseaux sociaux, le podcast quotidien (dix minutes, cinq jour par semaine) d’Hugo Décrypte et de son équipe, “les actus du jour” accomplit un beau travail d’information. La devise du jeune homme de 24 ans : “rapide, facile, accessible”. Le pari est réussi sans nous endormir, de la géopolitique à l’actualité YouTube, sans rien omettre, toujours avec une pédagogie sans faille et ses sources en description. 

Pour comprendre d’où viennent nos envies de démission : Pourquoi rêve-t-on de tout plaquer pour élever des chèvres ? dans Travail (en cours) de Louie Media

Système oppressif capitaliste et éco-anxiété mis à part, pourquoi nombre de conversations de jeunes (et moins jeunes) diplômés tournent autour de la reconversion ? La journaliste Clara Baillot s’est demandée pourquoi nous sommes si nombreux à être attirés par l’idée de faire un travail manuel. Elle est allée interroger Maï Lan, psychologue qui a franchi le pas en devenant également éleveuse de moutons, et Laurence Decréau, agrégée de lettres classiques et autrice des livres Tempête sur les représentations au travail. Elle y revient sur l’histoire de la valorisation réservée aux métiers manuels, la manière dont cela a évolué dans les dernières décennies, et elle explique pourquoi, selon elle, l’antithèse entre métier manuel et intellectuel n’a pas lieu d’être. 

Travail (en cours) explore les changements du monde du travail et répond aux questions que l’on se poste toustes pendant notre carrière : peut-on bosser avec ses proches ? Comment éviter un burn-out ? Pourquoi court-on après les promotions ?

Scroll To Top