pixel
Now Reading
Des Maux pour le dire – Profession de foi

Des Maux pour le dire – Profession de foi

Pendant plusieurs semaines, Hiya! ouvre ses pages au collectif Nous écrire guidé et accompagné par Camille Jouany (professeur de Lettres modernes et classiques). Les productions de ce collectif vous seront présentées sous la forme de capsules poétiques intitulées « Des maux pour le dire » dont voici le pilote :

Nous écrire : profession de foi

Fin mai 2020, nous avons commencé à partager des poèmes pour réagir au silence et à la douleur qui entourèrent la mort d’un jeune de notre quartier du 15ème arrondissement de Marseille, tué à 16 ans au cours de l’été 2019 par une balle perdue dans un règlement de compte lié au trafic de drogues.

            Après un an de discussions à demi-mots, de regards silencieux, la fin du premier confinement et le retour en classe en petits groupes après nos isolements nous ont permis de construire un espace de parole collectif pour exprimer nos blessures intimes et communes.

            Ecrire côte à côte puis parfois à distance pour mieux se lire les un.e.s les autres a été un moyen de se recueillir et de partager notre tristesse mais aussi notre force pour continuer de vivre sans jamais oublier nos collègues, frères, soeurs, amis, élèves, voisins, proches qui sont morts certaines journées et nuits d’étés, d’automnes, d’hivers…

            Nous avons rassemblé nos textes dans une revue de poésie Nous écrire ouverte à la participation de toutes celles et ceux qui ont envie de chercher dans l’écriture un outil et une expérience pour travailler, partager nos sentiments et améliorer nos vies.

            Nous écrire est devenu un collectif, fondé par trois jeunes collégiennes du 15ème arrondissement de Marseille et une enseignante (Camille Jouany), nourri par des échanges avec de nombreux autres jeunes de Marseille et d’ailleurs ainsi que des personnes de toutes les générations.

Scroll To Top