pixel
Now Reading
Traits pour traits – Des barreaux à la scène. Portrait de David Desclos

Traits pour traits – Des barreaux à la scène. Portrait de David Desclos

Ancien bandit spécialisé dans la neutralisation des systèmes d’alarme mais toujours sans violence, David Desclos est passé des barreaux à la scène, à travers son spectacle “Ecroué de rire”. Engagé dans la réinsertion sociale, il cherche à désacraliser la prison et le banditisme tout en questionnant la dimension criminogène du système carcéral. Portrait d’un homme au cri du cœur sincère et généreux.

Son ancienne vie de bandit était rythmée par les incarcérations, évasions, cavales et multi récidives. Au total, David Desclos aura fait 10 ans de prison ferme pour 7 incarcérations entre 1993 et 2012. Ses années de détention, il en a fait un one man show au titre évocateur, “Ecroué de rire”. Il y revient sur son passé avec humour, dérision et discours engagé. Des barreaux à la scène, en prison et dehors, David Desclos noircissait ses cahiers d’encre, toujours avec l’intention d’en faire sa destinée.

“ En 1h20 de spectacle,  j’essaye de faire comprendre aux jeunes ce que j’ai compris en 20 ans”.

Mais son engagement n’a pas attendu la prison pour se pointer. Enfant des quartiers défavorisés de Caen, David Desclos était aussi un enfant de la crise de confiance démocratique. Encore jeune adolescent, il se considère anarchiste.

“L’état nous disait de ne pas vendre du shit mais je voyais devant moi les ravages de l’alcool sur mes proches, notamment sur mon père. J’avais la rage contre l’état, la rage de m’en sortir et je pensais que j’allais m’en sortir dans la délinquance parce que c’est tout ce que j’avais appris”. La prison est donc venue toquer à sa porte. “J’ai compris que dans la vie, il faut faire attention à sa liberté comme à sa santé”. 

On a 100% de chance de réussir dans l’honnêteté et 100% de chance de très mal finir dans la malhonnêteté”.

De ce fait, son spectacle, il le joue pour le public dehors, mais aussi en centre de détention pour offrir aux détenus ce dont il avait besoin quand il en était un. Foncièrement engagé dans la prévention et la réinsertion, parfois même l’insertion, David Desclos souhaite apporter le “déclic” aux jeunes. Ce déclic, il en parle depuis bien des années. C’est pour lui, l’étape fondamentale pour désacraliser la prison face à ceux qui la considèrent encore comme une sorte de chance.

“Je veux faire comprendre aux jeunes qu’on a 100% de chance de réussir dans l’honnêteté et 100% de chance de très mal finir dans la malhonnêteté. C’est à partir de ce moment-là, que la réinsertion, ou la prévention, sera utile. Sensibiliser sans déclic, c’est comme mettre des coups d’épée dans l’eau”.

Son engagement, David Desclos le porte d’abord pour les réclusionnaires, mais il se bat aussi pour leurs victimes. Son objectif : sauver le maximum de personnes dans les deux camps. “Je veux faire en sorte qu’il y est de moins en moins de jeunes qui pourrissent en prison, mais aussi de moins en moins de victimes de cambriolages et braquages”.

“La culture c’est boire sans soif et à volonté”.

Il se bat aussi pour faire comprendre aux politiciens que les “jeunes des quartiers” peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Politiciens et anciens bandits doivent se réunir autour de cette cause. “C’est un peu comme dans le sport, où l’on voit intervenir des anciens sportifs. Dans la justice aussi il faut des anciens bandits. Je rêve d’une commission de la dernière chance qui serait composée de policiers, de juges, d’éducateurs, d’avocats et d’anciens bandits pour aller dans les quartiers, les prisons et les écoles.”.

Pour David Desclos, un message ne sera jamais compris dans son ensemble sans avoir le témoignage poignant d’une personne qui l’a vécu. A défaut de concrétiser ce rêve, c’est au travers de la culture qu’il a voulu retranscrire son cri de coeur. “Celui qui n’est pas cultivé est pauvre. La culture c’est boire sans soif et à volonté”. 

Lisez le dernier portrait de la série Traits pour Traits, une production 100% sur mesure. À chaque portrait un artiste, à chaque artiste son histoire et son engagement. 

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top