Veneno

Veneno, membre du crew belge CNN199, elle commence le graffiti en 2006 en France. Au Mexique où elle a vécu trois ans, elle commence la gravure sur bois et sur linoléum. Cette artiste pluridisciplinaire réalise également des détournements d'objets Hip-Hop au crochet. L'interview de Veneno par HIYA ici : https://hiya.fr/2020/11/17/veneno-linterview/

22 Articles Published | Follow:
Quand la langue des signes devient Hip Hop. Interview de Laëty par Veneno.

Peux-tu te présenter ?Je m’appelle Laëtitia, dit Laëty, j’ai 40 ans, je suis « chansigneuse ». A partir…

Fresques Black Lines au Mexique

Veneno : « Lorsque je vivais au Mexique et plus précisément dans la ville de Oaxaca,…

Quand les langues du rap se délient !

Le rap français a garder en son cœur un noyau contestataire (La mixtape sachant dire…

« Liberté en deuil » le nouveau son d’HORACHECK

Horachek TWE, artiste et activiste de Paris, dont le parcours est entouré d’un voile d’ombre…

« WOODEN GRAFFITI » interview du graffeur menuisier Renz par Veneno.

« Réussir à faire rentrer un graffiti de 10 mètres dans un objet en bois sans…

L’amour cagoulé. Récit d’une journée en prison par Veneno

« Le directeur de la prison me commente avec humour que mon graff est resté dans…

CHILANGOS LOWBIKE CLUB Interview par Veneno

Veneno : C’est en 2018 que j’ai fait la connaissance de Juan Carlos Jasso membre…

« Dire tout haut ce que tous pensent tout bas… »

Le monde du rap apporte depuis plusieurs années un total soutien à la résistance Palestinienne.Plus…

« Tattoo made in jail » Interview d’Ody, détenu d’une prison au Mexique, par Veneno

Veneno : « J’ai rencontré Ody lors des mes interventions dans la prison Santa Maria de…

Un graffiti qui dérange ! Interview de l’artiste Dakarois Madzoo par Veneno.

« Cette fresque fut proposée au public et naturellement au gouvernement comme un miroir, c’est-à-dire une…