pixel
Now Reading
Tout le Gouv. Déteste la Police !

Tout le Gouv. Déteste la Police !

Et rebelote ! Le gouvernement concocte des mesures au bénéfice du bien-commun mais en exclut les forces de l’Ordre. Il laisse sur le carreau policiers et gendarmes qui ne pourront pas bénéficier des mêmes droits que le peuple. Le vaccin ou, plus exactement, son essai clinique au niveau mondial (en phase 3 d’expérimentation) devient donc obligatoire (ou contraint), avec des nuances selon les professions, pour tout le monde. Seuls les agents des forces de l’Ordre, qui seront chargés de vérifier que nous bénéficions bien tous de cette généreuse mesure gouvernementale, en seront exclus. Le gouvernement veut le bien de tous, sauf de la police.

Et ce n’est pas la première fois que le gouvernement discrimine ainsi nos forces de l’Ordre. Rappelez-vous, quand il était question d’imposer un régime de retraite unique, pour le bien de tous, policiers et gendarmes étaient déjà les seuls à ne pas bénéficier de cette avancée des droits sociaux. Cette discrimination systématique dont ils sont l’objet de la part du gouvernement est révoltante. Elle les place dans un statut à part qui en fait les parias de notre société.

De plus, les agents sont constamment insultés par des membres du gouvernement. Toujours en première ligne pour dénigrer nos forces de l’Ordre, Gerald Darmanin a des phrases blessantes. Ainsi de cette citation d’un roman d’Alexandre Dumas, Les mohicans de Paris : “Un pays sans police est un grand navire sans boussole et sans gouvernail” qu’il a placé dans l’un de ses discours. Il a bien sûr éviter de citer la suite du dialogue original, dans lequel le personnage se demande “d’où vient, donc, alors, que, pour occuper cette fonction importante (…) on choisit d’ordinaire des idiots de la plus laide espèce”. En plus d’insultant,  Darmanin est méprisant puisqu’il comptait probablement sur l’inculture des troupes. Rien de plus faux, grands amateurs d’œuvres romanesques s’il en est (il suffit de lire leurs procès-verbaux pour mesurer leur goût pour la fiction et l’imaginaire littéraire), les policiers ont tout de suite compris que leur ministre les traitaient “d’idiots de la plus laide espèce”.

La haine anti-flic du gouvernement doit cesser afin que les forces de l’Ordre puissent réintégrer la communauté nationale, dont ils ont été, de fait, exclus. Ils doivent pouvoir bénéficier des mêmes traitements, respectueux et avantageux, que l’ensemble des citoyens.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vrai-ou-fake-le-vaccin-contre-le-covid-19-est-il-toujours-en-phase-d-experimentation_4667339.html

https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-les-pompiers-concernes-par-lobligation-vaccinale-mais-pas-les-policiers-et-les-gendarmes-13-07-2021-V6KC6KHPRFFN5JW5IERATXR42Y.php

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/14/reforme-des-retraites-les-policiers-vont-garder-leur-regime-derogatoire_6022884_823448.html

https://www.huffingtonpost.fr/entry/cette-citation-de-darmanin-sur-la-police-prend-un-tout-autre-sens-avec-la-suite_fr_60e94fe8e4b04f9dbf92e521?ncid=NEWSSTAND0007

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top