pixel
Now Reading
Asphalte Hurlante, La Formule Secrète de La Caution

Asphalte Hurlante, La Formule Secrète de La Caution

Ce samedi 4 décembre est sorti un petit cadeau de Noël en avance : une plongée dans les racines d’un des groupes les plus insaisissables du Rap français, La Caution. Il s’agit du premier volet de Asphalte Hurlante, un documentaire en trois parties de Jérémie Rocques, proposé à l’occasion des 20 ans de l’album éponyme (premier album de La Caution).

« Parfois c’est Hi-Tekk,

souvent c’est du bon son.

Parfois c’est Nikkfurie,

tout le temps c’est La Caution. »

Souvent, Asphalte Hurlante, 2001

« La Caution, deux frères d’Oujda.

Banlieue parisienne, hardcore/couche-tard »

Glamour sur le Globe, Peine de Maures, 2005

Entre discipline sportive et rigueur scientifique, La Caution développe un propos pertinent et décalé dans un univers banlieusard typique mais ouvert sur des références artistiques très larges. En témoignent les samples de Nikkfurie et DJ Fab qui piochent dans la New Wave, la funk et pop arabe des 70’s en passant par la musique concrète ou la musique arabe classique.

De son côté, Hi-Tekk, issu du graffiti, pratique une écriture cinématographique et dessine une ambiance troublante et complexe faites de références dystopiques voire post-apocalyptiques.

Jérémie Rocques est un passionné de rap. Auditeur attentif, il fouille puis décortique les œuvres qu’il affectionne. L’année dernière, il décide de faire quelque chose de ces connaissances et crée La Formule Secrète (LFS). Hommage évident à Assassin, La Formule Secrète est un programme d’une dizaine de minutes qui présente une dissection d’un·e artiste, d’un album ou d’un mouvement. En allant chercher dans le mainstream ou l’underground, le chroniqueur s’applique à développer un propos précis et détaillé sans prétendre à l’objectivité.

Le deuxième épisode de LFS est consacré à ce fameux premier album de La Caution : Asphalte Hurlante. Dans ce numéro, il apporte une analyse technique du travail des artistes et dépeint l’esthétique qui en découle. On comprend alors que La Caution est plus qu’un groupe, c’est un mouvement.

Pour aller plus loin, Jérémie Rocques, aux côtés de Banso Adou et avec la collaboration de Nikkfurie réalise un documentaire et convoque de nombreux acteurs de cette épopée.

Asphalte Hurlante, l’allégorie de La Caution.

20 ans après l’album, on revient sur les racines du groupe au « centre de formation » : Noisy l’Keuss (93). On y retrouve Papi, 16S64, Saphir, Nikkfurie et Tintin dans le quartier où tout a commencé. Comme toutes les aventures Hip Hop, ça part d’une bande de potes et les connections sont parfois surprenantes. Féfé originaire de Noisy-le-Sec, nous partage sa rencontre avec l’équipe et ses débuts avec le groupe OFX.

Dans cette première partie, on pourra goûter à quelques anecdotes fondatrices et ressentir la fougue des débuts. Loin d’être figé sur la nostalgie, ce documentaire permet de comprendre la véritable démarche artistique derrière La Caution. Aux sources du projets : un groupe de passionnés complètement fous de lyricistes américains qui à l’époque ne font pas l’unanimité. Du New Jersey à Noisy-le-Sec, la magie hip hop opère.

« L’avantage du Hip Hop c’est : “Do it yourself, fait c’que tu veux, sois à l’arrache. Y’a pas de codes et ça c’est génial »

Nikkfurie, Beatmakers saison 1 épisode 5, 2017

On a hâte de découvrir la seconde partie ce samedi (11 décembre). On entrera alors dans la structuration du groupe autour des deux frères Mazouz, Hi-Tekk et Nikkfurie. De nouveaux acteurs prendrons la parole comme Rockin’ Squat ou Mouloud Achour.

La troisième et dernière partie sortira le samedi suivant (18 décembre) où on découvrira La Formule Secrète du label Kerozen.

« Mecs de cité simples, issus de souche ouvrière pauvre et qui essayent d’avancer dans la life. Et le rap c’était une passion commune. »

Nikkfurie
Scroll To Top