pixel
Now Reading
Chronique d’Urnes – Macron, champion des droits humains électoraux

Chronique d’Urnes – Macron, champion des droits humains électoraux

À l’occasion de la journée pour les droits humains, Emmanuel Macron a réaffirmé le combat fondamental de la France pour étendre ces droits dans le monde entier. Sans visée électorale, aucune.

Faire la guerre aux lanceurs d’alerte

Certainement, les familles des personnes exécutées par l’armée égyptienne avec la collaboration active de la France seront très heureuses d’apprendre que c’est au nom des droits humains qu’elles ont perdu leurs proches. Une exécution sommaire, c’est toujours plus sympa avec un supplément d’âme.

D’ailleurs, on ne peut pas reprocher au gouvernement de n’avoir pas réagi aux informations prouvant cette collaboration aux assassinats de la dictature égyptienne. La ministre des Armées a attaqué le site qui les a divulgué. Elle cherche aussi a retrouvé les sources. Sûrement pour les féliciter.

Faire la guerre aux sources, voilà une tâche dont peut s’enorgueillir la France. D’ailleurs, elle pourrait parfaitement intervenir pour sauver Julian Assange, père de ressortissants français. Mais non, laisser faire, laisser crever, voilà l’œuvre diplomatique française. En son temps, Hollande en était arrivé à contraindre l’avion présidentiel de la Bolivie à détourner son vol car des services soupçonnaient qu’Edward Snowden s’y trouvait. Encore une belle défense des droits humains par la France.

Et c’est très certainement pour « porter ces droits partout » que Macron s’est rendu en Arabie Saoudite. A cette occasion, l’Élysée n’a pas donné son avis sur la découpe du journaliste Jamal Khashoggi. Le palais estime sans doute que la boucherie relève des affaires intérieures de chaque pays. Le Quai d’Orsay désapprouverait cependant l’utilisation de la scie pour ce genre de tâche. D’autant que Dassault ne semble pas intéressé pour commercialiser un tel ustensile.

Quand la France est condamnée, c’est l’ONU qui a fumé la moquette

Que la France défende les droits humains partout dans le monde doit beaucoup rassurer ce monde. Régulièrement condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme pour ses conditions d’incarcération, la France peut aussi s’enorgueillir d’être l’une des moins bien notée pour la liberté de la presse parmi les pays européen (34° au niveau mondial). Une situation qui ne peut que s’aggraver avec la concentration des médias et l’obsession de la Police de contrôler son image.

Mais, heureusement, en France, on s’en fout complètement de ce que peuvent bien penser les autres. Si l’ONU dit qu’il y a un vrai problème en France de ce côté, c’est simple : c’est la Haute commissaire aux droits humains qui a « fumé la moquette ». Et, d’ailleurs, il s’agit forcément d’un complot ourdi par des gauchistes.

Ainsi, l’éborgneur des Gilets Jaunes lance « l’initiative Marianne pour les défenseurs des droits humains » à quelques mois des élections. Il pourrait commencer par ne pas faire pleurer Marianne.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top