pixel
Now Reading
Trois marques françaises émergentes à suivre en janvier

Trois marques françaises émergentes à suivre en janvier

Comme tous les mois, HIYA! chine pour vous les marques françaises émergentes. La fine fleur de la création au croisement de l’art et de la conception responsable. Notons qu’en ce mois de fashion week masculine, la mode est endeuillée par les disparitions du journaliste mode André Léon Talley et du créateur Thierry Mugler. 

Brak Balaclava

Parmi les marques françaises émergentes qui feront parler d’elles en 2022, Brak Balaclava. N’en déplaise à vos plus sombres souvenirs d’enfance, la cagoule fait son retour pour de bon. La balaclava, c’est le nom de cet accessoire porté par les troupes britanniques pendant la guerre de Crimée. En particulier dans la ville ukrainienne du même nom. On vous invite à découvrir ces petits bijoux lainés de mérinos (et tricotés en France) d’Eve et Nicolas, derrière Brak. Le duo a pensé à créer une fente pour y passer les queues de cheval hautes.  “La première étape était d’éviter aux mauvaises expériences du passé de se reproduire : les baclavas devaient être aussi douces que possible” annoncent-ils sur leur site. La laine qui gratte est en passe de ne devenir qu’un mauvais souvenir. 

2 Mai 

Vous suivez nos sélections mensuelles depuis un moment ? Vous savez qu’au moins un des labels présentés suivra la méthode de l’upcycling. Cette méthode consiste à réutiliser des matières et des coupes existantes pour en créer de nouvelles. Ce mois-ci, c’est 2 Mai qui se fait une place dans le classement. Des pièces uniques faites de mix de motifs et de couleurs ultra-tranchées, dans des coupes aux allures de street haute couture. Pourquoi choisir entre une coupe normcore et un motif vintage de chevaux au galop quand on peut avoir le tout ? C’est l’état d’esprit d’Alice Rio-Derrey, à la tête de la marque. La directrice artistique chine les fins de stock, tissus vintage et canevas brodés acquis au fil des brocantes. La pièce star ? La varsity jacket, célébrée dans tous les teens movies américains et ici réinterprétées avec des matières nobles.

Anemoia Shop 

Comme dans les soirées les plus kitsch de votre enfance mais en mieux, Anemoia Shop parcourt les décennies des années 1950 aux années 1990. L’objectif ? Dégoter pour vous les pièces les plus iconiques qui rapprochent l’illusion de la parfaite ménagère à la teufeuse de l’aube du XXIe siècle. Sur les cintres, des blouses, des carreaux, du cuir, des foulards, des micro-sacs et des grosses bagouzes façon années 2000. Et par ailleurs, tout ce qu’on préfère dans les vraies fripes : de bons gros bacs à 1 euro. Prêt·e·s à partir en spéléo ? Si vous êtes à Paris, il vous suffit d’envoyer un petit DM sur le compte Instagram du shop pour prendre un rendez-vous au showroom, situé dans le 10e arrondissement.

Et si vous êtes avides de découvertes en matière de marques émergentes, retrouvez notre sélection du mois de décembre.

Scroll To Top