pixel
Now Reading
Le Mac Rond-2022 : une mise en service difficile

Le Mac Rond-2022 : une mise en service difficile

Lassé par la politique et ses aléas, l’auteur de la Chronique d’Urnes a abandonné ce thème pour ne s’intéresser qu’à l’informatique. Il propose désormais une chronique dédiée au nouveau système d’exploitation de Mac. Pour ce premier épisode, il suit la difficile mise en service du Mac Rond 2022 dans une fiction (a-)politique dont le prochain épisode pourrait être le dernier.

Le système politique de Futur-France-Tech (FFT) est arrivé à maturation. Plus besoin de coûteuses élections, ni de longs débats, ni de parlementaires jamais d’accord, ni de syndicats toujours revendicatifs, ni de citoyens incohérents. Une simple actualisation du logiciel d’exploitation du Mac O, dit “Rond”, permet de résoudre tous les problèmes rencontrés jusqu’alors. Mais la mise en service du Mac Rond-2022 rencontre quelques difficultés.

Le système d’exploitation Mac Rond pour l’optimisation du programme MEDEF

Le système d’exploitation Mac Rond-2022 a évacué tous les petits logiciels et virus qui ralentissaient le fonctionnement des versions précédentes. Il est ainsi entièrement disponible pour faire tourner à fond le programme, intégralement conçu par les meilleurs informaticiens de la StarUp Nation, intitulé MEDEF.

Dans leurs versions bêta, les anti-virus du programme MEDEF avaient déjà démontré leur haute capacité à liquider tous les logiciels rétifs à l’actualisation du système d’exploitation. Afin de l’optimiser encore, les informaticiens ont franchi une nouvelle étape. Cette fois, ils ont œuvré à partir d’un nouveau langage informatique, un nouveau code. Ils ont ainsi pu programmé en dehors du code du travail qui gênait l’exploitation et empêchait de déployer le plein potentiel du disque dur.

Avec le Mac Rond-2022, bienvenu dans le nouveau monde. Un monde sans droit de travail, sans droit à l’école, sans réflexion, sans débat, sans liberté, sans égalité, sans fraternité, sans rien qui ralentisse le profit.

Le logiciel « Gauche Plurielle », un pare-feu contre la France Insoumise

Malheureusement, un problème est apparu lors de la tentative de mise en service. Le Mac Rond avait pu franchir toutes les étapes préparatoires à une vitesse record. Cette fastidieuse période de tests, aussi appelée « campagne électorale », avait été survolée par le Mac Rond. Il avait ainsi considérablement simplifié la procédure. Il était passé outre les tests comparatifs avec les autres logiciels candidats. Ce qui permit d’éviter toute confrontation inutile (et dangereuse).

Afin de se préserver durant cette première phase, le Mac Rond n’eut qu’à lancer un logiciel appelé Gauche Plurielle. Il s’agissait d’un vieux logiciel fonctionnant sous Jospin (système d’exploitation remontant à la fin des années 1990). Le Gauche Plurielle, agrégat de petits programmes (PS, EELV, PCF) permit de faire un excellent pare-feu face l’Union Populaire (programme remuant fonctionnant sous Linux et inadaptable au Mac Rond-2022) du célèbre ingénieur Mélenchon.

Mise en service difficile : pas de batterie pour le Mac Rond

Le problème a surgi après. Les informaticiens de McKinsey attachés à la mise en service du Mac Rond-2022 se sont rendus compte que l’ordinateur manquait d’énergie pour l’allumage. En effet, la version antérieure avait eu besoin de deux piles, appelées « Front Républicain » et « Barrage contre l’Extrême-droite », pour démarrer. Or, bien que rechargeables, les informaticiens de McKinsey avaient jeté ces piles qu’ils jugeaient inutiles. D’où le problème pour la mise en service.

Les ingénieurs de McKinsey ont cherché dans la poubelle et, par chance, ont retrouvé l’une des piles, celle du « Barrage ». Elle est cependant fort endommagée, si bien qu’ils ne parviennent pas à la recharger. Et ils s’interrogent sur cette batterie désespérément plate. Ils se grattent la tête sans comprendre.

Leurs collègues du Ministère de l’Intérieur, eux, ont quelques réponses à cette interrogation. Écraser des centaines de milliers de logiciels libres « gilets jaunes » avait peut-être un peu endommagé la machine. Pourchasser des logiciels étrangers n’était peut-être pas sans conséquence. Dissoudre les programmes antiracistes, tel que le CCIF, n’était peut-être pas une si bonne idée. Éliminer un plug-in antifasciste une semaine avant de vouloir activer le réflexe face au fascisme était, au fond, idiot.

Alors, pour mettre en marche le Mac Rond-2022, les ingénieurs de McKinsey ont utilisé un patch, qui dit « nos vies valent mieux que leur profits ». Mais ils ont oublié de demander les autorisations du logiciel, si bien qu’il a été bloqué par leurs concepteurs.

Le malware venu de l’Intérieur

C’est ainsi que le formidable ordinateur superpuissant Mac Rond-2022 est en rade. De plus, le Mac Rond version 2017 a développé en son sein un inquiétant malware : l’Ex-FN. Les ingénieurs de McKinsey avaient cru pouvoir utiliser ce programme malveillant comme source d’alimentation alternative. Peut-être avaient-ils confondu énergie alternative et Alt-Right ? En tout cas, ils n’avaient pas prévu que le malware serait en capacité de s’insérer dans l’ensemble du système d’exploitation afin d’en prendre le contrôle.

La nouvelle version du Mac Rond parviendra t-elle à s’allumer? Le malware Ex-FN en prendra t-il le contrôle? Vous le saurez dans le prochain épisode du Bug à Mac-Rond.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top