pixel
Now Reading
Bilan & Perspectives, lettre d’Emmanuel M. à son président

Bilan & Perspectives, lettre d’Emmanuel M. à son président

Bilan & Perspectives, lettre d’Emmanuel M. à son président, le PDG de BlackRock le plus gros gestionnaire d’actifs au monde. Document apocryphe, certifié par Hiya!

À l’occasion de la candidature officielle d’Emmanuel Macron et à défaut de programme qui expliciterait son “proooojet”, nous publions la lettre de motivation –sorte de “bilan et perspectives”- d’un certain Emmanuel M. dirigé à monsieur Laurence D. Fink, PDG de BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde. Cet étrange document, totalement apocryphe, rend compte d’un bilan de cinq ans et annonce des mesures pour les cinq à venir, le tout afin d’obtenir enfin un poste bien mérité d’associé dans l’entreprise de monsieur Fink.

Dear Mister Fink,

Suivant votre suggestion, je vais renouveler pour cinq ans la mission hors de notre entreprise mère. La stratégie de l’externalité a plutôt bien fonctionné jusqu’à présent. Les Français semblent croire avoir élu le président d’une entreprise autonome (qu’ils appellent “République” pour une raison qui m’échappe) que nous continuerons d’appeler “France-SA”. Et, sauf à la marge, ils n’ont guère saisi que nous avons siphonné les avoirs de France-SA au bénéfice de BlackRock, ses actionnaires et son directoire, dont vous-même monsieur le PDG.

Écriture d’un rapport pour la Cie / © Présidence de la République

Dividendes exceptionnels

Les cinq ans à la tête de France-SA ont permis de mieux cerner les forces et faiblesses de notre stratégie managériale et commerciale initiale. Cela afin d’adapter nos méthodes sans changer notre objectif central. Celui-ci est, rappelons le, de rendre disponible la totalité des avoirs de France-SA afin qu’ils soient rachetés au meilleur prix par les entreprises du CAC40 dont BlackRock est déjà actionnaire.

Les différentes aides de l’État aux multinationales “françaises” que j’ai mis en place, d’abord comme ministre puis comme président de France-SA, ont permis de faire cracher du cash pour les grandes entreprises du CAC40, au plus grand bénéfice de BlackRock (premier bénéficiaire en 2021, avec 1,7 Milliard).

Le Coronavirus a été, dans ce sens, une formidable opportunité pour accélérer ce transfert des deniers publics vers notre entreprise. Le plus drôle étant que cet extraordinaire transfert a été présenté, et compris, comme une mesure sociale, de sauvegarde de l’emploi, et non pas comme un simple gavage des plus grosses entreprises. L’opération était simple : au lieu de verser des fonds publics directement aux personnes, nous les avons verser aux entreprises. Ce qui a permis ces gains exceptionnels alors même que l’activité était presque inexistante.

Le président Laurence Fink et l’un de ses employés (capture d’image)

Néanmoins le spectacle annuel de la distribution des dizaines de milliards de dividende des grandes entreprises aux actionnaires est assez mal perçu par les haineux. Ces Gaulois sont envieux. Et ils ne saisissent pas l’intérêt de travailler plus pour que le CAC40 gagne plus. Ils ont mauvais esprit.

Un management (à la trique) plus adapté

Cela pose la question du management des réfractaires. France-SA dispose d’une très bonne milice (localement appelée “Police Nationale” et “Gendarmerie”). Elle a déjà montré une belle réactivité face aux gueux qui prétendaient réduire les marges de bénéfice de notre compagnie. Nous continuerons à renforcer cette force milicienne. Nous disposons d’un vivier de recrutement grâce à une vaste extrême-droite. En effet, celle-ci nous fournit des hommes d’une exceptionnelle brutalité particulièrement adaptée aux mouvements de mécontentement des gueux.

Je suggère donc de continuer à investir massivement en équipement et en recrutement de la milice dans les prochaines années. Elle constitue un pilier de notre stratégie d’ensemble. Et, somme toute, elle reste une dépense fort limitée en comparaison aux gains escomptés. En la renforçant, rien ne résistera plus à notre projet.

Le système judiciaire a aussi largement été mis à notre service. Nous avons profité de la révolte des gueux (localement appelés “gilets jaunes”) pour en détourner la fonction. Et nous avons pu constater que les tribunaux étaient capables de traiter les réfractaires à la chaîne, en les envoyant sans état d’âme au trou sans s’encombrer des procédures qui en faisaient un outil peu réactif.

Avec ce double bâton de la milice et de la justice, les gueux y réfléchissent désormais à deux fois. Ces moins-que-rien savent désormais qu’ils peuvent perdre un œil et/ou passer quelques mois dans nos cachots. Nous gardons d’ailleurs nos prisons dans un état de délabrement particulièrement infect, ce qui coûte moins cher et terrorisent les personnes qui y sont envoyées.

L’El Dorado: les retraites par capitalisation

Bref, j’estime que nous sommes bien préparé pour achever ma mission. Et, dans cinq ans, je vous promet un accès sans limite aux avoirs de ces pouilleux de Gaulois. Leurs caisses de retraite que j’espérais vous ouvrir plus tôt sont désormais à portée de main. À travers différentes entreprises, vous pourrez gérer ces centaines de milliards. Tout cet argent qui ne fait, aujourd’hui, qu’être transféré des travailleurs actifs vers les retraités (retraite par répartition), vous pourrez bientôt les utiliser sur le marché (retraite par capitalisation). Et si leurs retraites se réduisent ou disparaissent dans un crash boursier… et bien nous enverrons les vieux chez Orpea (et feront payer les familles).

J’espère que mes efforts n’auront pas été vain et que, cette mission laborieuse menée à bien, vous honorerez votre promesse de me faire accéder à la direction mondiale de l’entreprise. Je vous avoue que je rêve déjà de voir mon portrait au côté du votre, dans le Global Executive Comittee.

View Comment (1)
  • Super et sidérant
    D ailleurs leurs intentions sont bien de placer la population en état de sidération
    N est ce pas ?c est à dire impuissante à comprendre et agir avec lucidité
    Ou les hypnotiser ou bien les lobotiser de manière subtile c.-à-d. En leur laissant croire à leur compréhension des événements de l histoire tellement falsifiée
    Voilà personnellement j y vois l installation progressive d une dictature ordinaire perverse et terriblement dangereuse barbare efficace
    Je prie pour qu un nombre croissant de consciences s éveille et nourrisse notre humanité d un renouveau spirituel
    Comme nous l a suggéré À Malraux
    Merci pour votre message

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top