pixel
Now Reading
Soumeya, l’enfant du rap français

Soumeya, l’enfant du rap français

Originaire de Marseille, Soumeya a été projetée dans le rap à l’âge de 7ans par ses grands frères. Biberonnée au rap, c’est autour de 12ans que la jeune artiste se lance réellement. Focus sur cette enfant du rap français qui en a fait son étendard.

Bercée au rap

Soumeya est une enfant du rap français et plus largement de la musique. Dès son plus jeune âge, elle baigne dans un univers fait de sons et d’ambiances. Elle nous livre quelques anecdotes pouvant expliquer son amour précoce pour celui-ci et notamment celle-ci à propos de sa mère : « À La maison, pendant qu’elle fait le ménage le week-end, ma mère se motive et s’ambiance avec des sons aussi divers que variés[…] ». Et ajoute: « elle buvait les paroles d’Abdalmalik ».

Mais dans les années 2000 qu’elle découvre la rap notamment grâce à ses grands frères. Elle découvre alors Rohff et plus tard elle dira dans Rapport Consentant : « J′suis d’l’époque 98, on écoutait les sons de Rohff comme si c′était des rappels ». Ainsi que Sefyu ou LIM entre autres.

Rapper pour dénoncer

À travers ses morceaux Soumeya interroge la société dans laquelle elle vit. Le titre rapport consentant est peut-être celui qui l’illustre le mieux. Son rap, elle le qualifie elle-même de dénonciateur. Elle n’hésite pas à aborder les inégalités sociales comme dans La Misère: « enfant du désert je parle de la misère sociale ». La rappeuse s’attaque aussi aux inégalités de genre, à la corruption politique, ainsi qu’à la souffrance ou la maltraitance.

Elle nous raconte : « Petit à petit mes textes ont évolué avec l’âge sûrement. J’ai pris conscience de certaines questions sociétales et de leur problématique ». Elle se livre également avec parcimonie, sur Mon instinct où elle rappe :

« À 5 ans j′me rappelle j’avais plus de rêve. De l’être humain j’avais vu les pires facettes ».

Mais la jeune artiste est aussi sensible à des sujets tels que l’amour ou l’amitié.

La réalité comme inspiration

L’artiste rappe le présent et sa réalité ! En plein naufrage électorale, elle name drop même un certain candidat, « Je rappe mes idéologies, j’emmerde Eric Z******* ». Soumeya ancre donc bien son rap dans la réalité. « Inconsciemment ou naturellement je me suis dirigée vers un rap conscient ». Tout en précisant qu’un rap plus poétique l’inspire également.

Elle name drop sur Tout ce temps la figure de Marie Curie, une inspiration pour elle. Elle nourrit aussi son art de son vécu comme l’illustre son titre La misère.

Un rap contre les clichés de genre

Un des sujets phare Soumeya :le combat contre les clichés de genre. La jeune artiste n’hésite pas à revendiquer un côté masculin. « Suis-je une magicienne j’ai rien d′féminin ? Mais en deux couplets j’peux t’les faire bander » . Tout en rappelant qu’elle connaît les turpitudes liées à la féminité.

Au cours d’une interview, elle relate que son indépendance est due au fait qu’elle ne réponde pas aux stéréotypes misogynes de l’industrie musicale. C’est son côté masculin assumé qui pose problème…

Elle désamorce certains clichés sexistes avec humour et verve : « Allez leur dire que y’a que dans le rap français que Soumeya va faire le ménage ».

Soumeya est bel et bien une enfant du rap français, d’autres jeunes rappeurs peuvent également revendiquer ce titre. Aujourd’hui, elle peut même prétendre à en être un de ses rôles modèles. Sans concession, sincère et tourné vers le monde, tel est son univers. Elle inscrit sa musique dans l’engagement, n’hésitant pas à s’affirmer contre des clichés sociétaux.

La jeune artiste rappe un monde réel, palpable où elle peut faire rimer les condamnations de Sarkozy ou encore les magouilles de Fillon. Des faits qui nous parlent à tous. Plus que l’enfant du rap français, Someya est aussi l’enfant d’une société française malade de son hypocrisie et son déni.

Ce qu’elle rappe à longueur de morceaux. Elle continuera d’ailleurs de le faire à travers un 1er album studio déjà prêt mais en attendant, la rappeuse sortira sans un EP et des clips. Stay tuned !

Scroll To Top