pixel
Now Reading
La soirée Akira interrompue par l’intervention de la Police

La soirée Akira interrompue par l’intervention de la Police

Akira annulation

Communiqué – Hier soir, nous avons organisé une soirée pour connecter les mouvements artistiques hybrides et vous transporter dans l’univers cyberpunk d’Akira.

Tout était prêt

Vous étiez nombreux.ses à avoir rejoint le Néo-Paname City, l’ambiance commençait à se réchauffer et on se laissait bercer au rythme des lasers et du son envoûtant.

Malheureusement, les forces de l’ordre se sont invitées à la fête.

Une intervention massive et rapide nous a conduit à interrompre l’événement. Une cinquantaine de policiers ont débarqués dans ce lieu incroyable que nous avions réussi à garder secret jusqu’au dernier moment, ce qui a mis un terme à une soirée qui avait si bien commencé.

Mettre les marges au centre et refaçonner les imaginaires : une lutte

Nous avons organisé une block-party en soutien au monde de la culture. Elle a été interrompue par le couvre-feu et peu de temps après l’Odéon Occupé s’est vu interdire le droit d’organiser des événements culturels sur le parvis du théâtre.

Nous soutenons Berlin93, une oasis de culture dans un désert social. Les autorisations continuent de nous être refusées et l’événement d’inauguration a été annulé suite à l’intervention des forces de l’ordre.

Nous étions avec le collectif Blacklines pour manifester artistiquement notre soutien au peuple Palestinien. Les artistes ont fini au poste et la fresque a été dégradée par l’extrême-droite.

Nous travaillons avec des collégiens de ZEP pour leur apprendre à utiliser l’art pour exprimer leurs mondes. Leur travail a été désaffiché face à la désapprobation de policiers de passage dans l’établissement.

Déters comme Akira

Nous l’avions dit dès le début : HIYA! existe pour sonder la culture du 21e siècle, dans ses nuances et ses contradictions. Nous explorons les marges pour les remettre au centre, convaincus que c’est en dehors des circuits officiels que s’invente le futur.

Le chemin que nous avons choisi d’emprunter est ardu, cela ne fait que confirmer que c’est le bon. C’est pour ça qu’on ne va pas lâcher. Nous en avons collectivement bien trop besoin.

HIYA!, c’est la vie. Et tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. 

Pour la suite

  • Toutes les places achetées en ligne seront remboursées.
  • La livraison des contreparties du crowdfunding aura lieu d’ici la fin du mois.
  • Le numéro 1 de notre magazine papier sortira en septembre.
  • Et plein d’autres projets en cours dont on vous parlera bientôt.

Merci pour votre force. 

Scroll To Top